Zoom sur : le Eames Lounge chair

  • 15/04/2018

Dans la série des pièces de design iconiques, Quel marteau présente aujourd’hui le célèbre Eames Lounge chair 670 et son ottoman 671, réalisation du designer américain Charles Eames qui a travaillé en collaboration avec son épouse Ray.

 

CharlesEames

Architecte et designer américain, Charles Eames étudie à à l’Université Washington de Saint-Louis puis en Europe où il découvre Mies van der Rohe ou Le Corbusier. Il a été chef du département design à la Cranbrook Academy of Art. Il se rapproche d’Eliel puis Eero Saarinenn avec qui il gagne en 1940 le premier prix du concours Organic Design in Home Furnishings du MOMA de New-York. Il épouse en 1941 Ray Kaiser avec qui il collabore et fonde la Evans Products Company of Los Angeles.

 

Design industriel et travail du contreplaqué   

Entre efforts de reconstruction de l’après-guerre et influence de la société de consommation de l’American Way of Life, le designer américain se met au service des grandes industries. Fortement influencée par le Bauhaus, la nouvelle génération sortie de la Cranbrook Academy dont Eames et Saarinen font partie, développe une approche liée à la fonction de l’objet. Eames a travaillé pendant la seconde guerre mondiale au développement de nouvelles technologies comme le contreplaqué, notamment pour la marine. Cette matière résistante permet des courbes très libres, moins fragiles que le bois cintré. Il décline, entre 1942 et 1946 au sein de la Evans Company, une série de modèles aux lignes souples en contreplaqué moulé comme les chaises DCW et DCM. Le designer se concentre sur la recherche des matériaux plus que sur l’aspect esthétique. Il obtient d’ailleurs le second prix du concours « Low Cost Furniture » en 1948.

 

Collaboration avec la maison d’édition Herman Miller

C’est en 1946 que la société Herman Miller créée en 1905 s’intéresse à Charles Eames. Il est d’abord engagé en tant que conseil en design, puis obtient un contrat d’exclusivité avec la société originaire du Michigan qui s’oriente exclusivement vers le mobilier contemporain et le design entre 1923 et 1931. Dans le design process de Herman Miller, les designers travaillent en étroite collaboration avec l’usine dans l’optique d’une production à grande échelle, malgré la persistance d’une forte intervention manuelle.

 

Succès du Lounge Chair 670

Dans le contexte de cette collaboration, Charles et Ray Eames vont dessiner et concevoir le fauteuil lounge Eames 670 et son repose-pied ou ottoman 671. L’ensemble est commercialisé pour la première fois en 1956, avec pour vocation l’édition à grande échelle. La technique du contreplaqué est associée au cuir afin que le fauteuil « ait l'aspect chaud et l'attrait d'un gant de baseball usé de première base. » Le succès est au rendez-vous et le fauteuil va être édité jusqu’à aujourd’hui par Le Mobilier International, Vitra, ou Herman Miller.

 

Un classique des enchères

L’engouement du public est aussi présent dans les salles de vente. Parmi les collectionneurs d’abord, qui  n’hésitent pas à pousser les enchères jusqu’à 19500€ (vente Artcurial du 4 octobre 2016) pour une première édition Herman Miller. Les éditions plus récentes trouvent preneur entre 2000 et 5000 € régulièrement. Le fauteuil et son repose-pied sont devenus des incontournables des catalogues de ventes aux enchères Design à Paris et dans toute la France.

 

Le conseil Quel marteau :

Si vous souhaitez mettre en vente un modèle en votre possession, voici quelques astuces qui vous aideront à publier votre annonce sur Quel marteau et qui vous permettront d’obtenir la meilleure offre parmi notre réseau de commissaires-priseurs :

*Recherchez votre facture d’achat : en matière de design elles sont souvent le meilleur atout pour garantir provenance et datation.

*Déterminez la période ou la maison d’édition en recherchant la signature ou la marque sur la structure.

*Assurez-vous du bon état de votre fauteuil et décrivez-le avec précision.

*Postez de jolies photographies nettes, elles sont la vitrine de votre modèle sur notre catalogue.

Rejoignez-nous et trouvez dès aujourd’hui la vente qui vous convient aux meilleures conditions sur  Quel marteau !


Suivez-nous sur FacebookInstagram et Twitter !


Retour